Un quatre cylindres pas si différent que ça

JPEG En fait le même concess avait aussi la MV Agusta F4 1000 disponible en démonstration ! Je ne pensais même pas qu’il y en ait pour la proposer à l’essai. Impossible de partir sans au moins essayer de lui chiper les clés. Bien m’en a pris puisque ça a marché... Voilà un concess comme je les aime. Dommage qu’ils ne soient pas tous comme lui. Cerise sur le gateau, elle est full ! Le bridage est de toute façon tellement mal fait qu’elle en est dangereuse, me dit-il. Loi de merde, et c’est pas Sarko qui va nous donner les chevaux manquants.
Bon, je ne t’apprends rien en disant qu’elle est vraiment belle. Mais ce qui m’a aussi marqué c’est le degré de finition, tout est hyper bien intégré, assemblé, pensé : splendide. Sur leur site ils se déclarent artistes moto, je pense que c’est un titre que Sieur Tamburini (le papa des 916, faut-il le rappeler) mérite amplement.

Mise en route. Le pot est d’origine et le son très sympa, mais elle n’a pas le côté rauque de ma R1, que j’aime beaucoup. L’aiguille du compte-tours en bas à droite est originale. Il n’y a pas de zone rouge mais le rupteur est vers 13000 tr/min. En donnant des petits coups de gazs la faible inertie du moteur par rapport à la Tnt lui fait prendre ses tours hyper rapidement. Le tableau de bord est plutôt classique, je n’ai rien noté de particulier.
En route. La position est à l’Italienne, aussi nulle que sur la 999, à croire qu’ils ne veulent pas qu’on s’en serve. La selle est ferme et peu ergonomique, les rétros à peine utilisable en rentrant les coudes. Bizarrement ils ont pourtant mis une bulle double courbure. Faudrait savoir, ils veulent nous soigner ou non ? On peut aussi régler un poil la hauteur des repose-pieds. Passons, en roulant dans la virole j’arriverai presque à l’oublier. Les leviers sont réglables et les commodos classiques (sauf le klaxon inversé avec les clignos). L’embrayage est une chouille ferme. Oui, j’imagine que tout ça, tu t’en branles.
JPEG Ce que tu veux savoir c’est si ça watte, et comment, je suppose ? Alors niveau watts il y a ce qu’il faut, mais un peu moins que sur ma R1, probablement grâce à mon PSB-1. La moto manquait peut-être aussi de kilométrage. Bref si c’est pour les watts, il y en a, mais les autres en ont aussi. Et à bas régime le quatre Italien est franchement fade, mou, plus que sur la mienne (qui n’est pourtant pas un exemple du genre), sans intérêt. Elle repart mais on sent qu’elle n’aime pas vraiment ça. Ce n’est que passé 6/7000 qu’elle se met à chanter de bonheur avec une belle allonge, le ton change nettement, c’est bien agréable. Et si le moteur inspire bien plus confiance par son absence de vibration que le triple Italien, je ne l’ai pas trouvé plus envoûtant que mon quatre pattes Japonais. Peut être faut-il un long essai pour qu’il se dévoile entièrement, là je n’ai pas été convaincu, je l’ai même trouvé moins bien (mais le pignon plus petit peut fausser mes sensations ).
Question wheel elle le fait bien en première mais je n’y suis pas arrivé en deux (j’entends en coupant-remettant les gazs). S’il y a un régime où on peut les déclencher je ne l’ai pas trouvé (je ne pouvais pas trop jouer non plus). Et niveau chassis elle est très nettement moins intuitive que la mienne, moins joueuse. Elle va très bien mais on la sent moins à l’aise, il faut un peu l’emmener. Le frein arrière est correct dans la virole, il offre ce qu’il faut. Il reste toutefois assez dur dans l’absolu. L’avant n’était pas constant. En début de course ça freine gentiment puis la puissance débarque sans qu’on la sollicite vraiment, à mon avis ça peut être piégeux.
JPEG En comparaison de ma R1 (après tout ce sont les deux plus belles beautés de la production moto actuelle - et je t’interdis de me contredire ! ), je préfère la mienne. Pour parader la MV est nettement au dessus mais pour le reste, moteur, chassis, accessibilité (en prix et confort), freinage, c’est celle à Bibi qui gagne. Allez, pour ce qui est de la finition, l’intégration de tous les éléments de la moto, la MV est aussi au dessus. Reste la question de la fiabilité mais vu les emmerdes que m’a fait ma R1, je ne parierai pas sur Yamaha...
On a donc une oeuvre d’art au moulin dans les standards de puissance actuels pour un prix presque accessible. Aucune vraie surprise à son bord en venant du monde de la grosse sportive. Par connerie ou par prétention ils n’ont malheureusement pas jugé bon de rendre la moto accessible aussi en confort. Des bracelets un poil plus haut et une selle un peu plus confortable n’auraient rien enlevé à la beauté de l’engin (à mon goût) tout en la rendant plus désirable encore. Dommage. Malgré tout le bilan reste très positif, surtout si on a envie de flatter son égo en paradant dessus. Mamma mia, que bella !!!

NOM

MV AGUSTA F4 1000 S / 1+1

Cadre

Treillis en tubes d’acier molybdène

Type

4 cylindres en ligne à refroidissement liquide

Empattement, Chasse

1408 mm, angle de 24°

Distribution

4 soupapes par cylindre, 2 ACT

Suspension avant

Inversée 49 mm, débattement 126 mm

Cylindrée

998 cm3 (76 x 55 mm)

Suspension arrière

Mono amortisseur, débattement 120 mm

Puissance

166 ch à 11750 tr/min, 11 mkg à 10200 tr/min

Frein avant

Double disques 310 mm, étriers Nissin 6 pistons

Rapport volumétrique

13 : 1, rupteur à 12700 tr/min

Frein arrière

Simple disque 210 mm, étrier 4 pistons (!)

Alimentation

Injection Weber Marelli

Pneus

Michelin Pilot Power 120/70 17 AV, 190/50 17 AR

Lubrification

Carter humide

Hauteur de selle

810 mm

Embrayage

Multidisque en bain d’huile, boite 6 vitesses

Réservoir

21 litres dont 4 de réserve

Vitesse max chrono

301 km/h (donnée MV Agusta)

Poids à sec (avec pleins)

193 kg (218 kg)

Transmission secondaire

Par chaîne (15 x 39, rapport 2,6). Primaire 1,58

PRIX 2006

20 995 EUROS
NB : Si tu attends expressément une réponse envoie-moi plutôt un mail ... Ils sont beauuux mes smileeeys !!!
MESSAGES
Le 23-01-2018 à 10:30:00

Your book there http://cialisjqp.com/ , is for a generic cover, left, to return, they rely on more expensive.

net
Le 29-10-2007 à 17:42:38

bon, j suis pas tout a fait d accord avec ton analyse, bien que possedant une F4 R, l evolution de la S, et l ayant équipée d un psb -1, je trouve que le bruit des soupapes radiales a la mode ferrari, est exceptionnel ; tu parles de parade, effectivement c ets la premiere moto ou les gens se retournent quand ils l entendent passer au ralenti, pensant entendre une voiture sportive passer.

niveau watts, depuis ton essai, tu peux rajouter le nouveau 1000 gex 2007, dix fois plus violent que la R1 et meme la F4 R, mais une violence mal étalonnée selon moi ; en effet ,trop de puissance tue l’éfficacité, et c ets bien le probleme des japonaisesqui il faut le dire ont leur puissance totale dans les derniers 2500 tours...

regarde une courbe de MV (et ça trompe pas, c ets de la technique pure), tu verras qu elle se situe dans la categorie &quot ;twin&quot ; avec une allonge de 4 cylindres, c est exceptionnel dans la production actuelle.

a bientot sur la route, amitiés motardes, Dragon Bob forum passionmvagusta

bobensky
[1]